Rechercher
  • Liushaoyao

POLICE MEURTRIERE, JUGES COMPLICES par Me Pierre Lumbroso avocat


Un homme noir est mort aux Etats-Unis étranglé par un policier blanc sous les yeux passifs de trois policiers blancs.


En France, depuis l'état d'urgence, la loi qui a entériné les mesures exceptionnelles de cette état d'urgence et l'état d'urgence sanitaire, les bavures policières se sont multipliées. Des noirs, des arabes, des asiatiques ont subi les coups parfois mortels des policiers.


Qu'il est des policiers racistes, affiliés au syndicat proche du "Rassemblement National", n'est pas un "scoop".

Que l'inspection générale de la police ferme les yeux sur les agissements criminels de leurs collègues n'est pas non plus une nouveauté. On peut les comprendre, comment enquêter sur ses pairs, comment dire qu'il existe des brebis galeuses dans leur rang, sans être pointer du doigt par les autres comme un traitre, est un exercice très difficile.

Seulement, ce qui est plus inquiétant pour la démocratie, c'est le pouvoir laissé à l'intérieur au préjudice de la justice.

Les policiers ne sont pas les seuls à couvrir ces actes in tolérables. Les juges, sous les ordres d'un Parquet assujetti au Ministre de la Justice, couvrent les agissements de ces policiers criminels.

Pourquoi, les policiers suspectés d'homicides, ne sont jamais mis en examen, au mieux, ils sont placés sous le statut de témoin assisté, leur permettant de prendre un avocat et d'avoir accès au dossier, sans que jamais ils ne soient inquiété par le juge qui mène l'enquête, pire, bien souvent ce juge met en oeuvre toute son ingéniosité pour démontrer que le policier mis en cause était en état de légitime défense au moment des faits.

Les juges sont indépendants, ils sont garants de la bonne marche de la démocratie, ils doivent rendre la justice de façon équitable, qu'elle soit la même pour tout le monde. La loi prévoit que les policiers qui commettent des infractions dans le cadre de leur travail doivent être plus sévèrement punis du fait même de leur mission qui est une mission de service public, leur octroyant des moyens et des pouvoirs que non pas tous les citoyens français.

Alors pourquoi cette duplicité entre les policiers et les juges ?

Il existe aussi des juges racistes et fascistes. Il suffit de comparer les condamnations pour les mêmes infractions entre les prévenus noirs, arabes ou asiatiques et les "blancs" caucasiens pour s'apercevoir que le montant des peines est de 20% supérieur pour les personnes de couleurs que pour les autres. On ne demande pas à un jeune magistrat qui sort de l'école de la magistrature de dévoiler ses opinions politiques, alors que la loi lui confèrent un "pouvoir de vie ou de mort" sur nos concitoyens. Peut-être faudrait-il penser à faire passer des tests psychologiques et de bonne moralité à ceux qui vont nous juger.

Pour les autres, il s'agit juste d'un petit arrangement entre amis. Les juges d'Instruction ne peuvent mener leur enquête qu'avec la collaboration active des policiers et des gendarmes. Sans leur aide, ils ne sont rien, ils ne pourraient élucider les affaires dont ils sont en charge.


Alors, lorsqu'il faut couvrir, ceux la même qui travaillent à leur cotés et qui leur permettent d'obtenir de bons résultats et ainsi espérer une promotion, le choix est vite fait. Ils préfèrent aider ces hommes et ne pas se mettre à dos l'institution policière, plutôt que de faire "honnêtement" leur travail.

Il y a des libertés publiques sur lesquelles il ne faut pas transiger, les compromis ou les "bidouillages" ne peuvent être admis. Il faut juste un peu de courage. Mais je ne suis pas sur que ce soit la plus grande qualité de certains de nos magistrats.

Moi, je me suis agenouillé pour John FLOYD, Adama TRAORE, ou LIU Shen Ping. Les policiers américains se sont eux-aussi agenouillés. Je supplie les policiers et les juges démocrates de notre de pays de faire de même. Je demande à nos juges de reprendre les dossiers mettant en cause des policiers pour les traiter comme les autres. Je demande juste que les policiers soient considérés comme des justiciables et ne puissent plus être exonérés de leur responsabilité pénale.

Je demande juste que justice soit enfin rendu.

72 vues

©2019 by liu shaoyao