Rechercher
  • Liushaoyao

Lettre ouverte de la famille de LIU Shaoyao

Mis à jour : 21 sept. 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes la femme et les enfants de Monsieur LIU Shaoyao, tué le soir du 26 mars 2017 par trois policiers qui sont entrés chez nous.


Ce soir-là, notre vie a basculé : nous pensions que ce type de drame n’arrivait que dans les films sensationnels.


Depuis le début de l’affaire, nous n’avons jamais été présentés comme victimes mais comme « coupables ». En effet, notre père, Monsieur LIU Shaoyao était sali dans la presse, présenté à répétition comme dangereux, dépressif et alcoolique, comme s’il avait mérité son sort.

Mais ce soir-là, il était juste à la maison, il n’avait rien fait de répréhensible.


Trois policiers ont crié et frappé contre notre porte, finissant par la défoncer. Ils ont tiré instantanément avant d’entrer dans l’appartement où se trouvaient un père de famille et quatre de ses enfants apeurés.


Puis, pendant que le corps de notre père gisait à l’entrée de l’appartement, nous étions enfermés plusieurs heures dans la chambre avant de pouvoir quitter l’appartement.


Pour sortir, nous avons marché à côté du corps de notre père, recouvert d’un drap ensanglanté, sans pouvoir le revoir une dernière fois.


Nous avons ensuite dû porter la terrible nouvelle à notre mère et notre soeur qui n’étaient pas là.


Jusqu'à présent, cette nuit nous revient tous régulièrement en cauchemar.


Et, après une attente interminable qui aura duré plus de deux ans, le juge d'instruction a finalement rendu un non-lieu.


Nous sommes dans l’incompréhension, car nous avons été témoins de la scène. De nombreux éléments nous permettent de douter de l’investissement déployé dans ce dossier.


L’information judiciaire prend la forme d’une bataille à laquelle nous devons faire face afin de faire valoir nos droits en tant que membres de la famille de la victime ET citoyens.


Alors que nous avions placé espoir en la justice de notre pays, ce non-lieu injustifié et absolument révoltant entraîne chez nous un profond sentiment d’injustice.


Aujourd'hui, cet acte ne peut rester impuni. Que la justice rayonne dans notre chère France !

Ce n'est pas seulement le problème d'une famille, c'est le problème de tout citoyen français, car n’importe qui pourrait être un jour confronté à une telle bavure policière.


C’est également l’honneur de la police française qui est en jeu : la devise « pro patria vigilant » ne lui permet pas de cautionner de telles bavures sans les reconnaître et les prendre en compte pour les éviter à l'avenir.


Nous protestons contre le non-lieu rendu et exigeons un procès équitable.


Nous demandons la vérité pour notre père décédé, pour notre famille, ainsi que pour tous les concitoyens touchés par ce drame et pour toutes les victimes de bavures policières. Nous exigeons que les responsables répondent de leurs actes et soient punis selon la loi.


Nous demandons justice pour notre père LIU Shaoyao.


Chaque personne peut contribuer à son échelle. Nous avons tous un rôle à jouer.

Ensemble nous avons plus de force pour faire changer les choses.


Nous appelons toutes les organisations, citoyen-ne-s, victimes, personnalités engagées, à se rassembler :


LE DIMANCHE 25 AOÛT 2019 À 14 HEURES

PLACE DE LA RÉPUBLIQUE À PARIS


pour nous apporter leur soutien mais aussi pour dénoncer les violences policières.


Nous ne sommes pas contre la Police. La police est nécessaire et les policiers honnêtes ont notre entier respect. Mais si un policier commet une faute, il doit être jugé comme tout le monde.


La Justice doit être égale pour tous !


Merci pour votre soutien.


La famille de la victime

223 vues

©2019 by liu shaoyao